Ángel Labruna

Ángel Labruna
image illustrative de l’article Ángel Labruna
Biographie
Nom Ángel Amadeo Labruna
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Décès (à 64 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1939-1959Drapeau : Argentine CA River Plate 533 (317)
1959-1960Drapeau : Chili Rangers de Talca 016 00(3)
1960-1961Drapeau : Uruguay Rampla Juniors 005 00(0)
1961-1961Drapeau : Argentine CA Platense 002 00(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1942-1958Drapeau : Argentine Argentine 037 0(17)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1966-1967Drapeau : Argentine Defensores de Belgrano
1968-1970Drapeau : Argentine CA River Plate(entraîneur assistant)
1971-1972Drapeau : Argentine Rosario Central
1973Drapeau : Argentine Racing Club
1974Drapeau : Argentine Talleres de Córdoba
1975-1981Drapeau : Argentine CA River Plate
1983Drapeau : Argentine Argentinos Juniors
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Angel Amadeo Labruna, né le à Buenos Aires (Argentine) et mort le dans la même ville, était un footballeur reconverti entraîneur international argentin qui évoluait au poste d'attaquant.

Il est le meilleur buteur de l'histoire du CA River Plate, l'un des clubs les plus prestigieux d'Amérique du Sud, avec 292 buts inscrits. Il fait partie du River Plate des années 1950, surnommé La Máquina et considéré comme l'une des plus belles équipes sud-américaine de tous les temps. Il était surnommé Angelito (« Petit Ange ») ou El Eterno (« L'Éternel »). Il connaît ensuite un grand succès comme entraîneur, notamment à River Plate.

Biographie

En tant que joueur

La Máquina

Il débuta sous les couleurs de River Plate le 18 juin 1939 pour y jouer une vingtaine d'années, remportant ainsi neuf championnats d'Argentine (1941, 1942, 1945, 1947, 1952, 1953, 1955, 1956 et 1957)[1] et y terminant à deux reprises meilleur buteur (1943 avec 23 buts et 1945 avec 25 buts)[2].

Il composait la légendaire attaque du club des années 1950, surnommé « La Máquina » en compagnie de Juan Carlos Muñoz, José Manuel Moreno, Adolfo Pedernera et Félix Loustau.

Il quitta River Plate en 1959, après avoir disputé 533 matchs pour y inscrire 317 buts, pour rejoindre le club chilien CSD Rangers,oú il inscrit 3 buts en 16 matchs, puis le club uruguayen Rampla Juniors FC et enfin le CA Platense. Il prit sa retraite à l'âge de 43 ans.

Il évoluera à 36 reprises sous les couleurs argentines (marquant 17 buts), avec laquelle il remportera la Copa America 1955 et disputera la phase finale de la Coupe du monde de 1958 en Suède (il aurait pu disputer les précédentes coupes du monde si l'Argentine n'avait pas refusé d'y participer)[3].

En tant qu'entraîneur

Après sa grande carrière de joueur, il endossera le rôle d'adjoint-entraîneur puis d'entraîneur dans de nombreux clubs : CA River Plate, CA Defensores de Belgrano, CA Platense, CA Rosario Central, CA Talleres, Racing Club, CA Lanús, CA Chacarita Juniors et AA Argentinos Juniors.

Sous sa direction, il permet à CA River Plate de revenir au premier plan après 18 ans sans titre, en s'appuyant de grands joueurs comme Daniel Passarella, Norberto Alonso ou Leopoldo Luque. Le club de Buenos Aires remporte sept championnats d'Argentine en six saisons.

Statistiques

Résumé des statistiques

Equipe Saison(s) Matchs Buts Moyenne but/match
River Plate 1939-1959 533 317+ 0,59
Rampla Juniors 1960 16 3 0,19
Rangers de Talca 1960 3 0 0,00
Platense 1961 2 0 0,00
Équipe d'Argentine de football 1935-1942 37 17 0,46
Total en carrière 591 337 0,57

Palmarès

En tant que joueur

En tant qu'entraîneur

Références

Liens externes